Rencontres débats

Soirée Quatre siècles de relations entre le Maroc et les Pays-Bas

Le Maroc et les Pays-Bas maintiennent des relations depuis plus de quatre siècles. Ces liens couvrent des dimensions très diverses: diplomatiques, commerciales, sociales et culturelles. Les premiers contacts diplomatiques ont été établis en 1605, aboutissant au premier traité conclu par le Maroc avec un état européen en 1610. A partir du début des années soixante des Marocains se sont installés aux Pays-Bas, résultant en une communauté de Néerlandais avec des liens marocains de presque 400.000 personnes de nos jours. Certains parmi eux ont contribué d’une façon significative à la culture néerlandaise par leurs écrits, films, musique, chorégraphies et peintures.

 

Dès le début, des échanges savants ont été importants. Des visiteurs marocains contribuaient aux débuts des études arabes à l’Université de Leiden, qui héberge l’une des chaires d’arabe les plus anciennes en Europe. Entre 1622 et 1624 le jeune Jacobus Golius, ancien étudiant à Leiden, était en mission diplomatique et savante au Maroc. A son retour il fut nommé professeur d’arabe à Leiden.

A l’occasion de la parution de la traduction française de « Le Maroc vu par des voyageurs Néerlandais 1605-2005 » l’écrivain renommé Abdelkader Benali et l’historien Herman Obdeijn vont présenter leur livre à la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc. L’intellectuel maroco-néerlandais Abdellatif Mâroufi parlera de son « Histoire des marocains aux Pays-Bas : Présence et mémoire ». La maison d’édition Brill de Leiden offrira une collection importante de microfiches de manuscrits arabes comme don à la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc. Cette célébration de la richesse et la diversité des relations maroco-néerlandaises marque les nouvelles possibilités pour une coopération culturelle entre ces deux pays qui ont réussi à maintenir des relations pendant de si longues années.

 

 

Jeudi 12 Décembre 2019 de 18h30 à 20h

Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc

 

 

Dès le début, des échanges savants ont été importants. Des visiteurs marocains contribuaient aux débuts des études arabes à l’Université de Leiden, qui héberge l’une des chaires d’arabe les plus anciennes en Europe. Entre 1622 et 1624 le jeune Jacobus Golius, ancien étudiant à Leiden, était en mission diplomatique et savante au Maroc. A son retour il fut nommé professeur d’arabe à Leiden.

A l’occasion de la parution de la traduction française de « Le Maroc vu par des voyageurs Néerlandais 1605-2005 » l’écrivain renommé Abdelkader Benali et l’historien Herman Obdeijn vont présenter leur livre à la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc. L’intellectuel maroco-néerlandais Abdellatif Mâroufi parlera de son « Histoire des marocains aux Pays-Bas : Présence et mémoire ». La maison d’édition Brill de Leiden offrira une collection importante de microfiches de manuscrits arabes comme don à la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc. Cette célébration de la richesse et la diversité des relations maroco-néerlandaises marque les nouvelles possibilités pour une coopération culturelle entre ces deux pays qui ont réussi à maintenir des relations pendant de si longues années.